GUIDE DE VOYAGE PMR EUROPE : Cracovie accessible en fauteuil roulant

Handilomètre de Cracovie : 3,5/5

Retrouvez ci-dessous les tendances de l’accessibilité touristique de la ville en fauteuil roulant, d’après notre expérience lors de notre voyage en avril-mai 2016.

Rudy a voyagé avec son ancien fauteuil électrique Permobil C300 et nous avons passé une semaine sur place dont quelques jours également à Varsovie.

Légende de la notation

  • 5/5 Parfaitement accessible (code couleur : vert)
  • 4/5 Accessible en grande majorité (code couleur vert)
  • 3/5 Moyennement accessible (code couleur :  orange)
  • 2/5 Beaucoup de difficultés rencontrées (code couleur : rouge)
  • 1/5 Accessibilité très difficile, voire impossible (code couleur : rouge)
*

Transports : 3,7/5

  • Liaison aéroport au centre-ville 5/5
  • Transports en commun 4/5
  • Taxis et TPMR 2/5

Voirie : 3,7/5

  • Topologie 4/5
  • Revêtement routes et trottoirs 3,5/5
  • Abaissement des trottoirs 3,5/5

Tourisme : 3,1/5

  • Hébergements 4/5
  • Lieux touristiques de type musées 4,5/5
  • Commerces 2/5
  • WC adaptés 2/5

Nous faisons un bilan assez satisfaisant de notre voyage à Cracovie en fauteuil roulant ! 

Les transports en commun sont bien accessibles et nos déplacements se sont bien passés. Bien que ce critère ne soit pas pris en compte dans notre Handilomètre , il est important de souligner que nous avons pris le train à deux reprises avec succès (pour aller à Auschwitz et Varsovie). Le personnel s’est montré particulièrement bienveillant.

Hormis le quartier du château, la ville est relativement plate. La voirie est plus ou moins bien agencée selon les quartiers, tant au niveau du revêtement des sols que des abaissés de trottoirs.

Nous avons trouvé plusieurs hébergements bien adaptés.

L’offre culturelle est riche et bien accessible.

Les principaux soucis que nous avons rencontrés sont la non possibilité d’accéder aux commerces qui ont souvent une marche à l’entrée et le peu de WC publics adaptés.

En conclusion, Cracovie est une ville très sympathique qui se découvre agréablement en fauteuil roulant. Nous vous la recommandons particulièrement pour son côté historique qui nous a passionnés. 

Cracovie accessible aux PMR : à vous de voter !

Vous avez déjà voyagé à Cracovie en fauteuil roulant manuel ou électrique, ou vous marchez avec difficultés mais sans fauteuil ?

Donnez-nous votre sentiment global sur l’accessibilité de la ville selon votre situation !

Attention de voter dans une seule catégorie !

Comment trouvez-vous l'accessibilité de Cracovie en fauteuil roulant manuel ?
Comment trouvez-vous l'accessibilité de Cracovie en fauteuil roulant électrique ?
Comment trouvez-vous l'accessibilité de Cracovie lorsqu'on a des difficultés à marcher ?

Préparez votre voyage en fauteuil roulant à Cracovie !

1. Informations pratiques

Sites Internet

  • Office de tourisme de Cracovie : site officiel, informations sur la Route Royale pour les personnes handicapées (en anglais)
  • Krakow-info : site d’informations sur la ville avec une rubrique accessibilité (en anglais)

2. Matériel médical et soins

  • Stanmed24 : cette société propose du matériel médical à la location mais pas de lève-personne. Merci de nous contacter si vous trouvez une société qui en propose un ! 

3. Comment venir

Venir en avion jusqu’à Cracovie

Le plus simple et le plus économique est de venir en avion. Nous avons voyagé avec la compagnie aérienne Easy Jet depuis Lyon.

A l’arrivée, l’assistance PMR s’est bien déroulée et le personnel à été très sympathique. Nous sommes descendus de l’avion à l’aide d’un ambulift.

Un membre nous a ensuite accompagnés jusqu’à la sortie. Ensemble, nous avons retiré un peu d’argent à un distributeur (100PLN soit 25€ environ) et demandé de la monnaie à la vendeuse du stand de bretzels à côté en échange du billet de 100PLN. Il est important d’avoir des pièces de monnaie avant de monter à bord du bus qui mène au centre-ville car la machine automatique qui vend les billets à l’intérieur n’accepte que les espèces. Coût du billet : 5 PLN (tarif zone 2). 

Se rendre de l’aéroport de Cracovie au centre-ville

Pour rejoindre l’arrêt du bus 292, suivre le trottoir de droite en sortant de l’aéroport.

Le bus est muni d’une rampe manuelle à déployer : demander au conducteur de le faire. A l’intérieur, on trouve un espace réservé pour le fauteuil avec un bouton de demande d’arrêt abaissé. Le trajet dure 40 minutes environ. 

Lorsque vous arrivez à la gare

En sortant du bus, rentrer dans le hall de la gare. On se trouve alors à l’étage -1. Sur la droite se trouve un office de tourisme, dans lequel on peut demander un plan de la ville. Malheureusement, il n’y a pas de brochure spécifique sur l’accessibilité.

Continuer tout droit, passer des portes : on arrive dans le hall de la galerie marchande qui est reliée à la gare. Prendre l’ascenseur qui se trouve un peu plus loin sur la droite et monter à l’étage 0 : la sortie sur la rue se trouve juste à droite en sortant de l’ascenseur. Si vous logez à l’hôtel Ibis comme nous, suivre la rue à droite en sortant de la galerie marchande : l’hôtel se trouve non loin devant. 

4. Transports en commun

Bus

Il dispose d’une rampe manuelle à déployer et d’un emplacement réservé pour un fauteuil à l’intérieur. Si vous n’êtes pas accompagné, n’hésitez pas à demander de l’aide aux passagers ou aller à l’avant pour faire signe au conducteur.

Tramway

Les anciens tramways ne sont pas accessibles. En revanche, les nouveaux (3, 4, 5, 19 et 50 d’après l’office de tourisme) sont accessibles grâce à une rampe manuelle à déployer : signaler sa présence au conducteur en se plaçant tout devant, vers la deuxième porte. Le conducteur descend alors de son siège et vient déployer la rampe. 

Attention : il nous est déjà arrivé que le conducteur n’arrive pas à sortir la rampe car elle était coincée. Dans ce cas, deux solutions : tenter de monter à bord avec l’aide de passagers si la différence de niveau avec le quai n’est pas trop importante, ou attendre le tramway suivant. 

Site internet pour chercher un itinéraire et trouver les horaires des bus et tramways (en anglais)

Train

A la gare centrale de Cracovie, il y a un guichet PMR abaissé à la billetterie. A  l’inverse de la carte d’invalidité polonaise, celle française ne permet pas d’obtenir de réductions pour les trajets. L’assistance pour monter à bord doit être réservée 48h à l’avance, en contactant les compagnies de train par mail.

Tous les trains ne disposent pas de l’équipement nécessaire pour monter à bord. Dans ce cas, l’assistance indique un autre train à un autre horaire : c’est ce qui nous est arrivé à notre retour d’Auschwitz pour Cracovie. 

Site internet pour trouver les horaires de train (en anglais)

Notre expérience

Elle a été très positive! Nous avons pris les bus et les tramways plusieurs fois pendant notre séjour et nous n’avons rencontré aucun souci particulier. Même si les vieux tramways ne sont pas accessibles, ce n’est pas gênant car il y a toujours une solution pour aller dans les quartiers touristiques.

En revanche, bien que les chauffeurs soient très serviables, nous pensons qu’il vaut mieux venir accompagné à Cracovie. Les rampes étant toujours manuelles, cela sera plus facile si le chauffeur oublie de venir et qu’il faut aller le chercher, etc…

5. Taxis et TPMR

D’après nos recherches et les informations obtenues sur place auprès de l’office de tourisme et de notre hôtel, la compagnie Partner est la seule qui dispose d’un véhicule adapté. Nous n’avons pas eu l’occasion de tester le taxi car le seul véhicule adapté n’était pas disponible le jour où nous en avions besoin. 

6. Voirie

Topologie de la ville

Cracovie est une ville relativement plate, seule le quartier du château se situe en hauteur. Le déplacement en fauteuil roulant manuel sera difficile. Revêtement des routes et des trottoirs Le sol est plutôt lisse dans le centre. La grande majorité des rues comportent des pavés mais ces derniers sont relativement réguliers, ce qui limite les secousses. En revanche, ils peuvent être assez gros et disjoints selon les quartiers. Abaissement des trottoirs Les trottoirs sont généralement abaissés aux passages piétons dans le centre historique et aux alentours. Attention toutefois au léger ressaut qui est souvent présent et qui engendre des secousses en fauteuil.  Selon les quartiers, nous avons également été confrontés à des trottoirs pas du tout abaissés. Il nous est donc arrivé de rouler sur la route : rappelons combien cela est dangereux, la circulation étant souvent dense dans le centre! Cela a été le cas dans les quartiers de Kazimierz et de Podgorze.

7. Hébergements

Nos recherches ont été assez faciles. Nous avons dormi à l’hôtel Ibis Budget Krakow Stare Miasto qui dispose de deux chambres PMR. Le tarif est d’environ 160 PLN soit 40€ pour 2, sans le petit-déjeuner. Nous conseillons vraiment cet hôtel pour sa proximité de la gare, des transports en commun et du centre-ville : il serait difficile de trouver meilleur rapport qualité-prix tout en étant proche du quartier historique!

De plus, le personnel était très sympathique et serviable. Il nous a conseillés pour nos promenades et a téléphoné pour se renseigner sur l’accessibilité des taxis, la barrière de la langue ayant été un frein pour que nous le fassions nous-mêmes.

La chambre en elle-même était spacieuse, notamment en ce qui concerne la salle-de-bain qui disposait d’un siège de douche avec une assise assez large : ceci est suffisamment rare pour le préciser !

A noter que lorsque nous sommes allés à Varsovie, nous avons également opté pour un hôtel Ibis et que la chambre PMR était tout aussi convenable.

Nous ne le dirons jamais assez : soyez très vigilants lors de vos recherches d’hébergement ! 

N’hésitez pas à envoyer un mail en mentionnant tous vos besoins et demandez des photos de la salle-de-bains et des WC pour vérifier qu’il y a bien une douche de plain-pied avec un siège de douche, des barres de maintien, de l’espace pour circuler autour de la douche et des WC, etc…

Une fois que vous avez trouvé l’hôtel qui convient à vos besoins, merci de réserver via Booking si possible en utilisant le formulaire de recherche ci-après. Notre travail est entièrement bénévole et nous n’avons aucun soutien financier. Votre réservation via Booking nous permettra de toucher une petite commission et contribuera ainsi au développement de notre site Internet. Merci par avance!

Pour rappel, Booking propose dans la page des résultats le filtre « Equipements pour les personnes handicapées ».

Procédure pour trouver un hébergement PMR soi-même avec le formulaire de recherche Booking

1/ Dans le formulaire Booking ci-dessous, indiquez vos dates et cliquez sur « Rechercher ». Les résultats vont apparaître dans un nouvel onglet.

2/ Indiquez le nombre de voyageurs dans le nouveau formulaire de recherche et cliquez encore une fois sur « Rechercher ».

3/ Filtrez les résultats en cliquant sur « Equipements / équipements pour les personnes handicapées » dans les filtres situés en bas à gauche. Ce filtre n’est malheureusement pas fiable à 100% puisqu’il se base sur la déclaration des hébergements. Soyez vigilant et effectuez les consignes suivantes.

4/ Contactez l’établissement par mail pour vérifier que la chambre PMR est disponible à vos dates et qu’elle répond aux besoins liés à votre handicap.

5/ Réservez via Booking.

6/ Une fois votre réservation finalisée, Booking propose de laisser un message à l’hébergement dans un formulaire de contact : écrivez ici que vous avez besoin de la chambre PMR.

7/ Renvoyez un mail à l’hébergement pour lui demander confirmation de votre réservation Booking pour une chambre PMR.

8. Lieux touristiques

Stare Miasto, la vieille ville

  • Il est facile de se promener en fauteuil dans le joli centre historique de Cracovie. Les rues sont souvent pavées mais restent bien carrossables. Les trottoirs sont bien abaissés dans l’ensemble. En revanche, il y a souvent une marche à l’entrée des commerces.
  • Pour monter au château royal de Wawel, suivre le trottoir de gauche jusqu’à l’entrée (le trottoir de droite n’est pas abaissé à mi-parcours). 
  • Les berges de la Vistule sont très agréables par beau temps. Au niveau du château se trouve la statue d’un dragon qui crache du feu à intervalles réguliers.

Kazimierz, l’ancien quartier juif

Ce quartier animé est très joli et pourra être l’occasion dune pause déjeuner ! La voirie n’est pas toujours excellente : les trottoirs ne sont pas réguliers et pas toujours abaissés aux passages piétons. Nous avons souvent roulé sur la route.

Podgorze

Tout comme à Kazimierz, la voirie n’est pas parfaite dans ce quartier et nous avons parfois roulé sur la route. On trouve ici la célébre place des chaises, hommage aux victimes de l’holocauste, ainsi que la belle église St Josef non loin.

Musées

Le musée moderne de l’histoire de Cracovie pendant la seconde guerre mondiale

Il se trouve dans l’enceinte des anciennes usines d’Oskar Schindler. Pour y aller depuis la gare, prendre le tramway numéro 50 à l’arrêt « Politechnika » juste à côté de l’hôtel Ibis (l’Ibis « rouge », pas l’Ibis Budget). Attention, prendre l’ascenseur sur le trottoir d’en face pour descendre au -2 et arriver au quai du tramway. Descendre 5 arrêts plus loin à Zablocie. 

Les deux étages du musée sont accessibles grâce à un ascenseur. La scénographie permet de s’imaginer pleinement à quoi ressemblait Cracovie pendant la guerre. Attention, certaines salles sont pavées pour reproduire des rues de l’époque : ce ne sera pas l’idéal pour rouler dessus en fauteuil mais les pavés ne sont pas trop gros. 

Nous avons beaucoup aimé ce musée. En plus, le billet est au tarif réduit pour la personne en fauteuil et son accompagnateur. Nous avons acheté des billets couplés au musée d’art contemporain juste à côté pour la somme de 38 PLN, soit un peu moins de 10€ au total. Au rez-de-chaussée se trouvent des WC PMR : demander à ce qu’on enlève la table bébé pour pouvoir vous transférer. 

Le MOCAK 

C’est le musée d’art contemporain. L’étage 0 et le -2 se parcourent très facilement en fauteuil grâce au sol lisse et à un ascenseur.

Idée d’excursion : les Mines de sel de Cracovie (1/2 journée)

Depuis la gare du centre de Cracovie, prendre le tramway 50 à l’arrêt Politechnika (arrêt souterrain au -2) et descendre à Biezanowska. Puis prendre le bus 304 direction Wieliczka Campus pour 5 arrêts jusqu’à Wieliczka Kopalnia Soli. Compter une heure de trajet pour l’ensemble. 

Il est conseillé de réserver la visite à l’avance en allant sur le site internet des Mines de sel. La visite spéciale PMR a lieu à 9h et à 17h : la personne handicapée et son accompagnateur ont droit tous deux au tarif réduit de 64 PLN (15€ environ), comprenant la visite guidée en anglais ou en polonais seulement. Attention, pour la visite guidée en français, le billet coûte 33 PLN à l’unité + rajouter 250 PLN pour le guide en français!

Nous avons acheté le billet une fois sur place à l’entrée. Notre guide est venu nous chercher à l’heure de la visite. Si vous êtes en fauteuil électrique, on vous prête un fauteuil manuel pour rentrer dans l’ascenseur très étroit qui descend dans la mine, à 110m sous terre. Si vous êtes en fauteuil manuel, vérifiez sa largeur car celle de la porte de l’ascenseur est de 59cm.

La visite dure 1h30 et permet de se rendre dans les plus belles salles de la mine. Ne pas hésiter à demander de l’aide au guide si vous avez besoin d’être poussé par moment, notamment lorsqu’il y a une longue pente à monter en milieu de parcours et à redescendre à la fin. Prévoir des vêtements chauds car il fait 14-16 degrés (un pantalon et un pull). En fin de parcours, ils est possible d’acheter un petit livre avec des explications pour 12 PLN (3€).

Il y a des WC PMR juste après la billetterie dehors mais pas sous terre pendant la visite.

Prévoir une demi-journée pour la visite en comptant les trajets aller-retour.

Idée d’excursion depuis Cracovie : le Musée d’Auschwitz (1 jour)

Venir à Auschwitz

Le train régional permet de rejoindre la ville d’Auschwitz depuis la gare de Cracovie. Le billet coûte 17 PLN aller-retour (4€ environ) et le trajet dure un peu moins de 2h. Il y a 2 emplacements pour un fauteuil avec ceinture de sécurité ainsi que des WC PMR (un peu petits).

Adresse mail pour contacter l’assistance : jacek.biernat@p-r.com.pl (Ne soyez pas étonnés si votre interlocuteur vous répond en polonais, il vous suffira d’aller traduire le mail sur internet)

A l’arrivée, il est peut-être possible de rejoindre le musée avec un des bus qui passe devant la gare. On peut également suivre la route pendant 20 minutes, ce que nous avons fait : la voirie est plutôt bonne malgré quelques dévers.

Visite du Musée d’Auschwitz

Cette visite n’est pas de tout repos en fauteuil et on ne peut pas tout voir, ce qui oblige souvent à attendre le groupe à l’extérieur des bâtiments : nous vous la déconseillons donc par temps de pluie. La visite est tout de même très intéressante pour mieux comprendre l’atrocité de l’holocauste.

Les places étant limitées, réservez votre visite en avance par internet. Le tarif pour la visite guidée en français est de 45 PLN (10,50€ environ) par personne. Il n’y a pas de réduction accordée. La visite du musée dure 3,5h : 2h pour le camp Auschwitz I et 1,5h pour le camp Auschwitz II – Birkenau. La visite en français a lieu à 10h, 11h30 et13h.

Prévoir la journée avec le transport selon d’où vous venez. 

Avant la visite, nous vous recommandons d’acheter une petite brochure explicative en français à 5 PLN (1,25€), dans la petite librairie qui se trouve à gauche de l’entrée du musée : cela vous permettra de voir en images ce que vous ne pourrez pas observer pendant la visite par manque d’accessibilité. 

Une rampe permet d’accéder à l’entrée du musée. Après avoir passé les contrôles de sécurité, on vous remet un casque et un boîtier qui sert à amplifier les paroles du guide. N’hésitez pas à vous manifester auprès du guide pour signaler votre présence : en effet, il y a énormément de visiteurs et le parcours a tendance à aller assez vite. Sur les 2 premières heures de visite, la personne en fauteuil ne voit pas grand chose pendant la première heure car il n’est pas possible de rentrer dans les différents blocks de maisons où se trouvent les expositions. Heureusement, on peut suivre depuis l’extérieur ce que le guide explique grâce au casque audio, et on peut s’imaginer les lieux à l’aide de la brochure en français. Rouler très lentement en fauteuil car la voirie est extrêmement mauvaise, avec des pavés complètement disloqués. A la fin de la visite du camp d’Auschwitz I, on prend une navette accessible grâce à une rampe manuelle que le chauffeur déploie quand on le lui demande. A l’intérieur du bus, il y a un emplacement réservé pour un fauteuil, un peu étroit en électrique. La navette permet d’aller au deuxième camp qui se trouve 3 km plus loin, en 5 minutes environ. La voirie est à peine meilleure dans le camp d’Auschwitz II – Birkenau. On suit la voie ferrée au centre pour arriver au mémorial tout au bout. Ce dernier n’est pas accessible en fauteuil électrique car il y a plusieurs marches, sauf si vous avez une rampe manuelle d’appoint comme nous. Toutefois, l’avantage de cette visite est qu’elle se fait pratiquement toujours en extérieur (à part lorsqu’on rentre dans une baraque à la fin) et qu’il est donc possible de voir tout ce que le guide explique. La même navette ramène les visiteurs au premier camp.

Concernant les WC, il y en a des adaptés seulement dans le hall des visiteurs, en tout début de visite (nous ne les avons pas testés).

Prenez vos précautions ! 

Un mot enfin sur la charge émotionnelle que l’on ressent dans les camps de concentration : elle est indicible et à la hauteur de l’inhumanité dont ont souffert les millions de victimes de l’holocauste. Chacun gérera donc ses émotions selon sa personnalité. Nous concernant, nous avons bien évidemment été très émus mais il nous tenait à coeur de venir ici, ne serait-ce que pour rendre hommage aux victimes, et par devoir de mémoire. 

Liens utiles

Site Internet du musée et mémorial d’Auschwitz-Birkenau (en anglais)

Idée d’excursion depuis Cracovie : Varsovie (2/3 jours)

Venir à Varsovie depuis Cracovie

Depuis Cracovie, il faut 2h20 pour rejoindre la capitale polonaise. La prise en charge pour monter à bord du train s’est très bien déroulée, comme d’habitude : le personnel a été particulièrement attentif et prévenant. Nous vous recommandons d’acheter vos billets à l’avance car les prix sont plus importants quelques jours avant le départ qu’un mois à l’avance : dans notre cas, différence du simple au triple!

Adresse mail pour contacter l’assistanceinfokraj@intercity.pl

Arrivés à la gare, nous avons pris le bus 227 pour rejoindre notre hôtel Ibis Warszawa Stare Miasto, un quart d’heure plus loin.

La chambre PMR était bien adaptée et d’un bon rapport qualité prix, avec une nuit pour 2 à 40 € environ sans le petit-déjeuner.

Les transports à Varsovie

Les bus et les tramways accessibles disposent d’une rampe manuelle : n’hésitez pas à faire signe au chauffeur pour qu’il vienne la déployer.

Nous n’avons pas pris le métro mais sommes descendus dans une station pour nous rendre compte de l’accessibilité. Nous avons vu plusieurs stations avec des ascenseurs comportant le logo PMR pour rejoindre la station sous-terraine. Sur le quai, il faut se placer tout devant : la premier voiture, juste derrière le conducteur, comporte un bouton d’appel PMR pour activer une rampe rétractable, qui vient combler la lacune entre la rame et le quai. 

Voirie, commerces et WC à Varsovie

La voirie est très inégale selon les quartiers : les trottoirs comprennent de nombreux pavés et ne sont pas toujours abaissés.

Les commerces ont souvent une ou plusieurs marchés à l’entrée.

Enfin, hormis au début de la voie royale juste après avoir quitté la vieille ville, nous n’avons pas vu de WC publics PMR.

A voir à Varsovie

La vieille ville : la place du marché, le château royal…

La nouvelle ville : la barbacane qui sépare la nouvelle ville de la vieille, la fontaine du parc multimedial où des spectacles ont lieu plusieurs fois dans l’année, la place du marché… Le palais de la culture et de la science : un monte-charge permet d’accéder à l’entrée. Une fois à l’intérieur, un autre monte-charges rejoint l’ascenseur qui monte au 30ème étage, d’où l’on a une vue panoramique sur la ville Le Parc Lazienki : idéal pour une promenade ensoleillée, vous pourrez rencontrer des paons et des écureuils et admirer la statut en l’honneur de Chopin Le musée de l’insurrection et le musée Chopin 

Parmi nos coups de coeur hors sentiers touristiques : La promenade sur les berges de la Vistule depuis le Parc Lazienki jusqu’au au Centre des Sciences Copernic (ce dernier a de grands WC PMR au rez-de-chaussée, on n’est pas obligé de payer l’entrée pour y aller). Peu avant le Centre, plusieurs food trucks proposent de la cuisine du monde, à déguster avec vue sur l’eau et sur le stade national de Varsovie.

Le jardin suspendu de la bibliothèque universitaire de Varsovie vers le Centre Copernic. Une fois dans la bibliothèque, prendre l’ascenseur jusqu’au 4ème étage pour profiter d’une agréable promenade végétale avec vue panoramique. Si l’ascenseur ne marche pas, demander à un agent de la sécurité non loin pour l’activer. Possibilité de manger à la cafétéria au rez-de-chaussée : nous avons goûté de délicieuses spécialités et mangé pour 10€ pour 2!

Liens utiles

9. Commerces et restaurants

Commerces

Les commerces ont très souvent une marche à l’entrée, parfois plusieurs. Nous vous conseillons de venir aux beaux jours, lorsqu’il est possible de manger ou de prendre un verre en terrasse. Si vous êtes en fauteuil manuel, vous pourrez peut-être plus facilement passer la marche à l’entrée des commerces, contrairement à nous qui étions en fauteuil électrique. Sinon, il faut se munir d’une rampe amovible. Note : pour pallier au manquement d’accessibilité de certaines villes et franchir une marche à l’entrée d’un commerce ou un trottoir non abaissé à un passage piéton, nous emmenons avec nous une rampe pliable portable très pratique qui se range à l’arrière du fauteuil.

Restaurants

De nombreux restaurants servent une cuisine polonaise traditionnelle et les prix sont très attractifs. C’est l’occasion rêvée pour goûter les spécialités culinaires locales ! De manière générale, on trouve beaucoup de viande, de saucisses, de chou et de pommes de terre.

Nous n’avons pas de restaurants à vous recommander particulièrement.

Aussi, nous vous proposons de faire le point sur la gastronomie locale :

  • Le bigos est un ragoût au chou servi parfois dans une marmite de pain ! Il est considéré comme le plat national.
  • Les pierogi sont de grosses ravioles salées (fromage, viande…) ou sucrées (fraise, myrtilles…). Nous avons préféré la version salée.
  • Les zapiekanki sont des baguettes de pain servies grillées avec différentes garnitures dessus. Idéal pour un en-cas !
  • La soupe se décline en plusieurs variétés. Julien en a goûté une spéciale hiver, avec de la saucisse et des oeufs durs : étonnant !
  • Les crêpes sont souvent proposées au dessert, avec du fromage frais à l’intérieur et nappées du coulis de son choix sur le dessus, miam !
  • Les  bretzels : on trouve régulièrement des commerçants qui en vendent dans la rue. Ils sont assez gros et souvent nature ou au fromage !
  • Boissons : la vodka est LA boisson du pays ! On trouve aussi beaucoup de bière, et dans un registre non alcoolisé, du thé.

10. WC

Nous n’avons pas trouvé beaucoup de WC publics adaptés lors des sentiers touristiques classiques. Voici ceux que nous avons repérés :

  • Dans la gare centrale (WC non testés)
  • Dans la galerie commerciale juste après la gare centrale (WC non testés)
  • Sous le château Wawel, au-dessus des berges, on trouve des WC PMR. Pour y accéder, il faut utiliser un monte-charge. Demander à quelqu’un d’aller chercher le responsable au bar plus bas pour qu’il vienne l’actionner. A noter que ces WC manquent de place pour se transférer en raison d’une barre de maintien non amovible et d’une armoire. Coût : 2 PLN
  • Sur la place des Héros du Ghetto dans le quartier de Podgorze, un ascenseur mène aux WC au -1. Nous ne les avons pas testés et ne pouvons pas confirmer qu’ils sont accessibles bien qu’ils soient indiqués comme tel depuis l’extérieur. 

Démarrez votre recherche d’hébergement à Cracovie sur Booking !

La carte ci-dessous ne permet pas de filtrer les logements PMR. Après avoir entré vos dates, cliquez sur "rechercher" pour que le site Internet Booking s'ouvre dans un nouvel onglet. Vous aurez alors accès au filtre "accessible en fauteuil roulant" en bas de la colonne de gauche.

Si vous faites la recherche depuis un mobile, cela va ouvrir l'appli Booking. Cliquez sur "Filtrer", "voir plus" dans "Equipements" et "Equipements pour les personnes handicapées".

Besoin d'aide ? Consultez notre article détaillé "Comment trouver et réserver un logement accessible PMR sur Booking" !

Booking.com

Soutenez Handilol et le tourisme accessible !

Avec Handilol, nous avons fait le pari audacieux et dangereux pour l'équilibre financier de notre association de donner l’intégralité de nos informations gratuitement. Nous considérons que le handicap est déjà suffisamment compliqué à vivre au quotidien et nous ne voulons pas que les gens perdent un temps fou à organiser leurs prochaines vacances, voire renoncent complètement à partir.

Notre blog existe depuis 2012 et nous sommes motivés plus que jamais ! Mais pour continuer à alimenter gratuitement et régulièrement notre site et nos réseaux sociaux, nous avons besoin de votre aide !

Regardez notre vidéo reportage à Cracovie !

Tous nos articles de blog sur l’accessibilité à Cracovie en fauteuil roulant

Idées de visites à Cracovie : résumé de notre séjour

Lire l’article (prochainement)

Logements accessibles PMR à Cracovie : notre sélection (vérifiés par nos soins)

Lire l’article (prochainement)

Voyagez malin et serein en fauteuil roulant avec nos autres articles de blog !

Prendre l'avion en fauteuil roulant : notre guide complet !

Lire l'article

Rampe d’accès PMR : la rampe pliable portable Stepless !

Lire l'article

Conseils voyage handicap : partez l'esprit tranquille !

Voir tous les articles

Equipement PMR utile en voyage : simplifiez-vous le quotidien !

Voir tous les articles

Besoin d’un guide de voyage généraliste sur Cracovie ?

Lorsque nous préparons nos voyages, nous regardons beaucoup de blogs sur Internet, qu’ils soient spécialisés handicap ou pas. Rudy est imbattable pour dénicher des bons plans dessus !

Nous avons pour habitude d’acheter le guide Lonely Planet au format poche. Cela nous aide à identifier les quartiers à explorer, les principaux sites culturels à visiter, et à repérer de bonnes adresses shopping et restaurants !

Autre incontournable, le Guide du Routard comprend désormais des photos et des idées d’itinéraires par les lecteurs. Le Guide Vert de Michelin est dédié aux voyageurs qui parcourent le pays avec leur véhicule.

Enfin, les guides Cartoville proposent de découvrir les villes avec des plans détaillés par quartiers.

Guide Lonely Planet - Cracovie

Voir le guide sur Amazon à 9,99 €

Guide du Routard - Pologne

Voir le guide sur Amazon à 14,20 €

Guide Vert - Pologne

Voir le guide sur Amazon à 19,90 €

Cartoville - Cracovie

Voir le guide sur Amazon à 8,95 €

Révisez votre anglais et votre polonais!

Il existe plusieurs cahiers d’exercices Bled pour apprendre les langues étrangères. Nous utilisons celui d’espagnol et le trouvons tout à fait approprié pour les adultes. Nous avons également acheté celui d’italien, qui regroupe les niveaux 5ème à la 3ème en un seul cahier.

Si vous recherchez quelque chose de plus poussé, Assimil est une méthode d’auto-apprentissage incontournable. Les fichiers audio des leçons sont disponibles en option et permettent d’améliorer sa prononciation. J’ai travaillé mon roumain avec la collection « Sans peine » et je la recommande vivement.

Vous trouvez dommage de parler anglais en Pologne et aimeriez dire quelques mots de polonais ? Les guides de poche Assimil proposent l’essentiel du vocabulaire pour se faire comprendre au quotidien.

Vous trouvez les livres ringards et préférez un apprentissage avec les nouvelles technologies ? Optez pour les sites Internet et applis mobile Babbel et Duolingo !

Vous avez beau essayer mais vous n’arrivez pas à aligner trois mots ?! Plus besoin de parler avec Le routard et son guide illustré G’Palémo ! Il vous suffit de montrer des dessins, regroupés en cinq thématiques du quotidien.

Enfin, le Lonely Planet a mis en ligne un guide numérique gratuit qui comprend tous les mots utiles en voyage lorsqu’on est en situation de handicap, traduits en 35 langues ! Vous pouvez télécharger le guide sur ce lien (pdf, 2 Mo).

A présent, à vous de jouer !

Cahier Bled - Anglais 6ème

Voir le livre sur Amazon à 4,95 €

Méthode Assimil - Anglais

Voir le livre sur Amazon à 26,90 €

Assimil - Polonais de poche

Voir le livre sur Amazon à 9,00 €

Guide du Routard - G'Palémo

Voir le livre sur Amazon à 5,00 €

Notre blog Handilol fait partie du programme Partenaire Amazon. Cela signifie que si vous effectuez un achat sur Amazon après avoir cliqué sur l'un de nos liens d'affiliation, il se peut que nous percevions une petite commission, sans que cela ne vous coûte plus cher. C'est un moyen simple de nous soutenir pour vous proposer toujours plus de contenu gratuit : merci par avance !

Épingler sur Pinterest

Attendez ! Ne partez pas encore !

Ce guide de voyage vous a plu ? Merci de soutenir notre travail !

  • Aidez-nous à compléter notre guide et à le mettre à jour pour qu'il aide d'autres lecteurs à mobilité réduite, en nous partageant par mail toute information utile.
  • Donnez une note sur 5 au guide en cliquant sur les étoiles ci-dessus ;
  • Partagez-le sur les réseaux sociaux ou envoyez-le par mail ;
  • Réservez votre prochain hébergement via nos liens Booking ;
  • Faites un don à notre association, y compris un euro symbolique !
  • Faites vos achats sur Internet avec l'extension Prizle et les commissions des sites marchands seront reversées à notre association sous forme de don, sans que cela ne vous coûte 1 centime !

Merci pour votre précieux soutien, nous avons besoin de vous pour continuer à promouvoir le tourisme accessible PMR !

Rudy et Julien 🙂🙂

Pin It on Pinterest