GUIDE DE VOYAGE PMR EUROPE : Copenhague accessible en fauteuil roulant

Handilomètre de Copenhague : 3,7/5

Retrouvez ci-dessous les tendances de l’accessibilité touristique de la ville en fauteuil roulant, d’après notre expérience lors de notre voyage en septembre 2016.

Rudy a voyagé avec son ancien fauteuil électrique Permobil C300 et nous avons quatre jours sur place.

Légende de la notation

  • 5/5 Parfaitement accessible (code couleur : vert)
  • 4/5 Accessible en grande majorité (code couleur vert)
  • 3/5 Moyennement accessible (code couleur :  orange)
  • 2/5 Beaucoup de difficultés rencontrées (code couleur : rouge)
  • 1/5 Accessibilité très difficile, voire impossible (code couleur : rouge)
*

Transports : 4,2/5

  • Liaison aéroport au centre-ville 5/5
  • Transports en commun 4,5/5
  • Taxis et TPMR 3/5

Voirie : 3,7/5

  • Topologie 5/5
  • Revêtement routes et trottoirs 2,5/5
  • Abaissement des trottoirs 3,5/5

Tourisme : 3,3/5

  • Hébergements 4/5
  • Lieux touristiques de type musées 4,5/5
  • Commerces 2/5
  • WC adaptés 2,5/5

Bilan satisfaisant pour Copenhague en fauteuil roulant ! Bien que nous ayons arrondi la note totale à 3,7/5 ci-dessus, la note exacte est 3,69. Il s’en est fallu de peu pour que la capitale danoise s’affiche en vert dans tous les critères de notre Handilomètre !

Vous trouverez peut-être que nous « chipotons ». Mais on entend souvent dire que les pays du nord sont en avance en matière d’accessibilité. Hors ce n’est pas le sentiment que nous avons eu à Copenhague sur certains points.

Certes, il est facile de se déplacer avec les transports en commun et l’offre en terme d’hébergements est bonne. De plus, les lieux touristiques sont variés et bien accessibles.

Toutefois, nous avons été déçus par le revêtement des trottoirs qui est souvent pavé. Le manque d’accessibilité des commerces est flagrant et nous estimons qu’un peu moins d’un commerces sur deux est accessible. Enfin, il y a peu de wc adaptés en ville.

Mais tout cela ne doit pas vous freiner dans votre élan si vous souhaitez visiter Copenhague en fauteuil roulant ! C’est une destination passionnante avec plusieurs facettes, à l’image du quartier insolite de Christiana que nous avons adoré. 

Copenhague accessible aux PMR : à vous de voter !

Vous avez déjà voyagé à Copenhague en fauteuil roulant manuel ou électrique, ou vous marchez avec difficultés mais sans fauteuil ?

Donnez-nous votre sentiment global sur l’accessibilité de la ville selon votre situation !

Attention de voter dans une seule catégorie !

Comment trouvez-vous l'accessibilité de Copenhague en fauteuil roulant manuel ?
Comment trouvez-vous l'accessibilité de Copenhague en fauteuil roulant électrique ?
Comment trouvez-vous l'accessibilité de Copenhague lorsqu'on a des difficultés à marcher ?

Préparez votre voyage en fauteuil roulant à Copenhague !

1. Informations pratiques

Sites Internet

Office de tourisme de Copenhague : site officiel, rubrique accessibilité (en anglais)   

Spécialités

  • Les fameuses briques à assembler LEGO sont originaires du Danemark! La société a été créée en 1932. A Copenhague, vous trouverez plusieurs boutiques en ville dont une dans la rue Strøget : nous avons beaucoup aimé le dragon de l’entrée ! Il existe même un parc Legoland dans la ville de Billund, à l’ouest du Danemark.
  • Parmi les autres spécialités, notons que le Danemark est célèbre pour les vikings, le design, la bière, l’ambre ou encore le vélo ! A Copenhague, on voit d’ailleurs de nombreux « Christiana bikes », des vélos avec une remorque à l’avant où les parents placent parfois leurs enfants.

2. Matériel médical et soins

Si vous avez un problème ou que vous avez besoin d’un service spécial :

Senior Shop (en danois) : +45 39 43 05 50

Danish Care Technology (en danois) : +45 58 85 34 40

Falck Aids (en anglais) : +45 48 17 13 55

3. Comment venir

Venir en avion jusqu’à Copenhague

Le plus simple et le plus économique est de venir en avion. EasyJet a ouvert récemment une liaison depuis Lyon. 

A la sortie de l’avion, on arrive directement dans le terminal de l’aéroport. Pour rejoindre le métro, le chemin est un peu long : ne pas hésiter à demander de l’aide si besoin. En effet, il faut emprunter plusieurs ascenseurs et couloirs et chercher le panneau qui indique la direction « transfert city ». Au bout d’un ultime couloir (!), monter dans l’ascenseur qui va à l’étage d’où part le métro. 

Se rendre de l’aéroport de Copenhague au centre-ville

Pour rejoindre le centre-ville, prendre le métro ligne M2 direction Vanløse.

Le métro est parfaitement accessible et le trajet dure un quart d’heure.

Acheter un ticket zone 4 aux bornes automatiques, juste avant l’accès au quai. Coût 36 DDK (soit 4,83€ environ), règlement par carte bancaire ou en espèces seulement avec des pièces.

4. Transports en commun

Acheter des titres de transport

Nous avons acheté nos billets aux bornes automatiques, à l’entrée d’une station de métro, par carte bancaire. Le ticket n’a pas besoin d’être validé dans une machine : l’horaire et la date sont inscrits dessus lorsque vous l’achetez. Il dure 75 minutes à partir de l’heure de délivrance.

Un ticket pour se déplacer dans le centre de Copenhague (zones 1 et 2) coûte 24 DDK, soit 3,22€ environ.

Site de l’office de tourisme de Copenhague, rubrique transport accessible (en anglais)

Bus

Les bus sont accessibles grâce à une rampe manuelle. Attention car le conducteur ne vient généralement pas la mettre en place. Il faut donc demander à son accompagnateur de le faire ou à un passager. Les bus disposent d’un emplacement réservé avec bouton d’appel et ceinture de sécurité.

Métro et S-tog

Toutes les lignes de métro et du S-tog (équivalent du RER parisien) sont accessibles. A chaque station, des ascenseurs rejoignent le quai, qui se trouve au même niveau que la rame. Lorsque nous avons pris le métro, il y a avait un seul quai pour les deux sens de la ligne : il faut donc faire bien attention à la direction de la rame dans laquelle on monte ! A l’intérieur, un bandeau rouge avec le pictogramme fauteuil roulant indique l’emplacement réservé où il est possible de relever des sièges pour se placer en fauteuil.

Bateau-bus

C’est une façon originale de visiter la ville pour découvrir quelques attractions comme Nyhavn, la Petite Sirène, Christianshavn et le Théâtre de l’Opéra, pour le même prix qu’un ticket de bus. Deux lignes sur trois ont des bateaux accessibles.

Notre expérience

Comme notre hébergement était très central, nous n’avons pas eu besoin de prendre les transports pendant notre séjour. Toutefois, nous avons grandement apprécié prendre le métro, très accessible, pour aller de l’aéroport au centre-ville.

5. Taxis et TPMR

Taxis adaptés

Nous n’avons pas eu besoin de taxis adaptés mais après nous être renseignés auprès de l’office de tourisme, et suite à nos recherches, nous vous conseillons ces deux compagnies : Dantaxi (en anglais) et Taxa (en anglais)

La compagnie Dantaxi peut être sollicitée à la dernière minute mais il y a de fortes chances que les véhicules adaptés soient déjà utilisés. Par conséquent, mieux vaut réserver votre trajet 24 à 48h à l’avance auprès de ces deux compagnies !

6. Voirie

Topologie de la ville

Copenhague est une ville totalement plate. Il est très facile de circuler en fauteuil roulant. Revêtement des routes et des trottoirs Il n’est pas du tout agréable de rouler sur les trottoirs car ils sont souvent composés de pavés. De plus, ils comprennent parfois une succession d’obstacles, comme les rigoles des gouttières : il faut alors faire bien attention en passant en fauteuil dessus car cela peut engendrer des secousses. Pour éviter ces désagréments, nous vous conseillons de rouler sur les pistes cyclables, en prenant garde aux cyclistes qui sont omniprésents et qui peuvent rouler très vite ! Abaissement des trottoirs

Les trottoirs sont très souvent abaissés et lorsqu’ils ne le sont pas immédiatement aux croisements, il y a souvent un abaissement non loin. 

7. Hébergements

Il est facile de trouver un hébergement adapté à Copenhague mais les prix sont très élevés : nous vous recommandons de réserver à l’avance et d’opter plutôt pour une auberge de jeunesse.

Dans notre cas, nous sommes partis à la dernière minute et la chambre adaptée coûtait 167€ la nuit ! Nous avons été contraints de prendre deux lits dans un dortoir non adapté de huit lits, pour 72€ la nuit. Les wc PMR se trouvaient au 1er étage et étaient communs : ce n’était pas l’idéal, mais nous nous sommes débrouillés.

Nous avons logé à l’auberge de jeunesse Generator Hostel, qui est très bien située. La chambre adaptée est correcte et nous vous recommandons de la réserver, si vous pouvez vous le permettre financièrement (elle est un peu moins cher que le prix annoncé ci-dessus, si vous réservez tôt).

Lors de nos recherches, nous avons eu un bon contact avec l’établissement Danhostel Copenhagen City, qui dispose d’une chambre PMR pour 6 personnes. La chambre est facturée au prix d’une chambre pour 2 si vous êtes deux personnes. Vous pouvez également regarder la chaîne Scandic : les hôtels Scandic Copenhagen et Scandic Sydhavnen ont des chambres adaptées (attention, les 2 chambres de l’hôtel « Scandic Webers » ne le sont pas).

A noter que lors de nos recherches sur Booking.com, des hôtels indiquaient être accessibles mais ils nous ont dit ne pas l’être par mail. Voici leurs noms : Cabinn City et Scandic Webers.

Nous ne le dirons jamais assez : soyez très vigilants lors de vos recherches d’hébergement ! 

N’hésitez pas à envoyer un mail en mentionnant tous vos besoins et demandez des photos de la salle-de-bains et des WC pour vérifier qu’il y a bien une douche de plain-pied avec un siège de douche, des barres de maintien, de l’espace pour circuler autour de la douche et des WC, etc…

Une fois que vous avez trouvé l’hôtel qui convient à vos besoins, merci de réserver via Booking si possible en utilisant le formulaire de recherche ci-après. Notre travail est entièrement bénévole et nous n’avons aucun soutien financier. Votre réservation via Booking nous permettra de toucher une petite commission et contribuera ainsi au développement de notre site Internet. Merci par avance!

Pour rappel, Booking propose dans la page des résultats le filtre « Equipements pour les personnes handicapées ».

Procédure pour trouver un hébergement PMR soi-même avec le formulaire de recherche Booking

1/ Dans le formulaire Booking ci-dessous, indiquez vos dates et cliquez sur « Rechercher ». Les résultats vont apparaître dans un nouvel onglet.

2/ Indiquez le nombre de voyageurs dans le nouveau formulaire de recherche et cliquez encore une fois sur « Rechercher ».

3/ Filtrez les résultats en cliquant sur « Equipements / équipements pour les personnes handicapées » dans les filtres situés en bas à gauche. Ce filtre n’est malheureusement pas fiable à 100% puisqu’il se base sur la déclaration des hébergements. Soyez vigilant et effectuez les consignes suivantes.

4/ Contactez l’établissement par mail pour vérifier que la chambre PMR est disponible à vos dates et qu’elle répond aux besoins liés à votre handicap.

5/ Réservez via Booking.

6/ Une fois votre réservation finalisée, Booking propose de laisser un message à l’hébergement dans un formulaire de contact : écrivez ici que vous avez besoin de la chambre PMR.

7/ Renvoyez un mail à l’hébergement pour lui demander confirmation de votre réservation Booking pour une chambre PMR.

8. Lieux touristiques

Copenhague est une ville passionnante : prévoyez un minimum de trois jours plein pour en avoir un bon aperçu !

Office de tourisme

Il se trouve rue Vesterbrogade, sur le trottoir en face du parc Tivoli. Un élévateur permet de franchir les marches à l’entrée. Il n’y a pas de brochure spécifique au handicap mais l’employée à qui nous avons parlé nous a très bien renseignés, et n’a pas hésité à chercher des informations pour nous sur Internet.

La City

  • C’est le coeur de la ville, traversé par Strøget, une grande artère commerçante et piétonne de presque deux kilomètres. Strøget relie la place de l’Hôtel de Ville (Radhuspladsen) avec son horloge astronomique, aux jolies places voisines Gammertorv et Nitorv (palais de justice aux allures grecques), ainsi qu’à la place Hnojbro et sa fontaine aux hérons.
  • Il est possible d’approcher le château de Christiansborg et de faire un tour au parc d’attractions de Tivoli, dans lequel vous ne pourrez profiter des attractions que si vous pouvez vous transférer vous-même. (Entrée : 120DDK et gratuit pour l’accompagnateur. Pour pouvoir faire des attractions, il faut ensuite acheter un billet sur une borne à 220DDK. WC PMR dans le parc. Demander l’ouverture en appuyant sur la sonnette). 
  • Nous avons visité le très intéressant Nationalmuseet, qui nous a permis notamment d’en savoir un peu plus sur les vikings ! Tarif : 75DDK et gratuit pour l’accompagnateur. WC PMR au 2ème et 3ème étages.  Pour ouvrir certaines portes, il faut appuyer sur un bouton qui déclenche l’ouverture automatique. Pour d’autres, il faut demander à quelqu’un de tenir la porte. Pour certaines salles, il faut utiliser une plateforme élévatrice. Pour cela, demander de l’aide à un gardien (on n’en trouve pas beaucoup aux étages…) ou demander à votre accompagnateur de le faire lui-même (cela est permis et plus pratique pour ne pas être dépendant d’un gardien). La visite étant longue, il peut être agréable de faire une pause au restaurant du 1er étage.

Nyhavn

Le canal de Nyhavn est bordé de maisons colorées : c’est le lieu qui représente le mieux la beauté de la capitale danoise ! On trouve ici l’ancienne maison de l’écrivain Hans Christian Andersen, au numéro 18 du quai. 

Si vous souhaitez prendre une belle photo, venez le midi quand les façades sont bien ensoleillées. 

Le quartier latin

  • Ce quartier très agréable se trouve dans le coeur de la ville. On y trouve notamment l’universitéla cathédrale Notre Dame, ainsi que la Tour Ronde (Rundetarn) qui se caractérise par son incroyable rampe d’accès en spirale de 209 mètres. A l’époque, cette rampe était suffisamment large pour qu’un carrosse tiré par des chevaux puisse passer ! La tour n’est pas accessible mais on peut apercevoir la rampe à l’entrée.
  • Pour une pause gourmande, faites un tour aux célèbres halles Torvehallerne. 

Amalienborg

  • Le palais résidentiel de la famille royale danoise se trouve ici. Chaque jour aux alentours de midi a lieu la cérémonie de la relève de la garde.
  • A quelques pas, il est possible de visiter le musée du design. Tarif 100 DDK, gratuité pour l’accompagnateur et les moins de 26 ans. Il y a une rampe à l’entrée et à l’exception d’une salle, le musée est bien accessible. Cafétéria sur place. Pas de wc PMR.
  • Le Kastelet est une caserne militaire, ouverte au public, en forme d’étoile sur le plan de la ville. Faites attention car les accès sont très pavés. Il est possible de faire une belle balade en hauteur jusqu’à un moulin. Il y a sur place des WC PMR que nous n’avons pas testés.
  • Non loin, vous rendrez visite à la célèbre petite sirène puis admirerez la jolie église à côté d’une belle fontaine à Churchillparken. 
  • Se promener dans le quartier de Nyboder, dont les rues sont longées de maisons jaunes d’or.
  • Il n’est pas possible de visiter le château de Rosenborg mais le parc du même nom est agréable. 
  • Le jardin botanique se trouve non loin et offre une jolie balade : na pas manquer la serre tropicale.

Christianshavn

  • Ne manquez pas l’église Vor Frelsers kirke, tant pour son toit en spirale que pour son magnifique intérieur. Pour accéder à l’édifice, positionnez-vous à l’entrée sur le côté droit et demandez a à votre accompagnateur (si vous en avez un) de chercher le surveillant à l’intérieur pour qu’il vienne vous ouvrir.
  • Au sud de Christianshavn, on trouve le quartier d’Islands Brygge avec sa surprenante piscine sur le port !
  • Dans le quartier de Christiana vit une communauté autonome alternative fondée au début des années 70, dans une ancienne caserne désaffectée, par un groupe de squatters et d’hippies. Voilà un lieu atypique qui ne laisse pas indifférent ! Une fois passés les nombreux pavés de l’entrée, profitez de la sympathique promenade le long du lac de Christiana, entouré de jolies petites maisons. Malheureusement pour ses occupants, l’existence de cette ville est en danger depuis que le gouvernement commence à vouloir intervenir dans sa gestion. 
  • Papirøen, ou l’île aux food trucks, est un endroit que nous avons adoré ! Un grand hangar abrite des stands qui servent des cuisines du monde. Vous pouvez vous installer à l’intérieur mais l’idéal est de profiter des tables et/ou des transats sur le quai lorsque le soleil est présent ! Nous avons opté pour une délicieuse assiette colombienne (90 DDK) avec haricots rouges, guacamole, chips de plantain, riz, œuf au plat et un wrap à la viande de boeuf (60 DDK). Et si vous aimez l’art moderne, le CC (Copenhagen Contemporary) se trouve juste à côté. Il s’agit d’un institut indépendant qui fait la promotion de l’art contemporain. Il est ouvert depuis 2015 et son entrée est de 50 DDK (pas de tarif spécial).

Norrebro

Ancien quartier populaire devenu désormais multiculturel et alternatif, c’est l’un des lieux les plus animés de la ville

  • A l’est de la station de métro Nørreport, traversez le lac par le pont Dronning Louises pour rejoindre Nørrebrogade, l’artère principale de Nørrebro. 
  • Vous trouverez non loin le cimetière Assistens où est enterré Hans Christian Andersen, ou encore l’insolite Superkilen park.
  • Les amateurs d’art urbain ne seront pas en reste avec la présence de nombreuses fresques murales.

Frederiksberg

Si vous disposez d’une journée supplémentaire, peut être pourrez vous aller jusqu’au quartier de Frederiksberg afin de vous promener dans son joli parc, profiter du zoo ou encore faire une halte dans l’ancienne brasserie Carlsberg !

Liens utiles

9. Commerces et restaurants

Commerces

Les commerces ont très souvent une marche à l’entrée, parfois plusieurs : même avec notre rampe amovible, nous aurions eu du mal à franchir certaines marches. De plus, de nombreux établissements se trouvent au sous-sol!

Nous considérons qu’un peu moins d’un commerce sur deux en moyenne est accessible, ce qui est trop peu. Nous vous conseillons de venir aux beaux jours, lorsqu’il est possible de manger ou de prendre un verre en terrasse. Si vous êtes en fauteuil manuel, vous pourrez peut-être plus facilement passer la marche à l’entrée des commerces, contrairement à nous qui étions en fauteuil électrique.

Note : pour pallier au manquement d’accessibilité de certaines villes et franchir une marche à l’entrée d’un commerce ou un trottoir non abaissé à un passage piéton, nous emmenons avec nous une rampe pliable portable très pratique qui se range à l’arrière du fauteuil.

Restaurants

Nous n’avons pas eu l’occasion d’aller au restaurant. Pour dire la vérité, les prix pratiqués sont assez élevés et nous avons fait attention à notre porte-monnaie !

Notre meilleur souvenir culinaire est d’avoir testé le food court sur l’île de Papirøen. Au programme : cuisines du monde et ambiance décontractée sur les transats au bord de l’eau. A faire absolument !

Parmi les incontournables de la gastronomie locale, n’oubliez pas de goûter au smørrebrod, le déjeuner traditionnel des danois. Il s’agit d’une tartine de pain de seigle beurrée sur laquelle on ajoute diverses garnitures : harengs marinés, anguille fumée, charcuterie, oeufs, légumes, etc…

Pour d’autres idées de restaurants, nous vous conseillons de consulter le blog P.E.U.F.E.F. de notre amie Oriane. Elle est spécialiste pour trouver des endroits sympa et appétissants !

Mangez moins cher au restaurant à Copenhague avec l’appli lafourchette ! 

Pour faire des économies, n’oubliez pas de télécharger l’appli lafourchette qui propose plein de promotions !​ Et n’oubliez pas d’indiquer notre code de parrainage lors de votre première utilisation de l’appli pour bénéficier de 1000 points fidélité, soit 10€ de remise à valoir sur votre seconde réservation !

10. WC

Il est facile de trouver des wc adaptés à Copenhague. Les plans de la ville sur les panneaux d’affichage indiquent leur emplacement. Vous pouvez également demander le plan de la ville à l’office de tourisme pour avoir accès à la liste. Toutefois, il s’agit la plupart du temps de grandes sanisettes et nous ne trouvons pas ces WC très pratiques pour une personne en fauteuil, d’autant plus qu’ils ne sont pas toujours propres.

NoteNous conseillons particulièrement les wc sur la place Raduspladsen car il s’agit de « vraies » toilettes surveillées et nettoyées régulièrement (gratuit).

Carte des WC publics adaptés (en danois)

Démarrez votre recherche d’hébergement à Copenhague sur Booking !

La carte ci-dessous ne permet pas de filtrer les logements PMR. Après avoir entré vos dates, cliquez sur "rechercher" pour que le site Internet Booking s'ouvre dans un nouvel onglet. Vous aurez alors accès au filtre "accessible en fauteuil roulant" en bas de la colonne de gauche.

Si vous faites la recherche depuis un mobile, cela va ouvrir l'appli Booking. Cliquez sur "Filtrer", "voir plus" dans "Equipements" et "Equipements pour les personnes handicapées".

Besoin d'aide ? Consultez notre article détaillé "Comment trouver et réserver un logement accessible PMR sur Booking" !

Booking.com

Soutenez Handilol et le tourisme accessible !

Avec Handilol, nous avons fait le pari audacieux et dangereux pour l'équilibre financier de notre association de donner l’intégralité de nos informations gratuitement. Nous considérons que le handicap est déjà suffisamment compliqué à vivre au quotidien et nous ne voulons pas que les gens perdent un temps fou à organiser leurs prochaines vacances, voire renoncent complètement à partir.

Notre blog existe depuis 2012 et nous sommes motivés plus que jamais ! Mais pour continuer à alimenter gratuitement et régulièrement notre site et nos réseaux sociaux, nous avons besoin de votre aide !

Regardez notre vidéo reportage à Copenhague !

Tous nos articles de blog sur l’accessibilité à Copenhague en fauteuil roulant

Idées de visites à Copenhague : résumé de notre séjour

Lire l’article (prochainement)

Logements accessibles PMR à Copenhague : notre sélection (vérifiés par nos soins)

Lire l’article (prochainement)

Voyagez malin et serein en fauteuil roulant avec nos autres articles de blog !

Prendre l'avion en fauteuil roulant : notre guide complet !

Lire l'article

Rampe d’accès PMR : la rampe pliable portable Stepless !

Lire l'article

Conseils voyage handicap : partez l'esprit tranquille !

Voir tous les articles

Equipement PMR utile en voyage : simplifiez-vous le quotidien !

Voir tous les articles

Besoin d’un guide de voyage généraliste sur Copenhague ?

Lorsque nous préparons nos voyages, nous regardons beaucoup de blogs sur Internet, qu’ils soient spécialisés handicap ou pas. Rudy est imbattable pour dénicher des bons plans dessus !

Nous avons pour habitude d’acheter le guide Lonely Planet au format poche. Cela nous aide à identifier les quartiers à explorer, les principaux sites culturels à visiter, et à repérer de bonnes adresses shopping et restaurants !

Autre incontournable, le Guide du Routard comprend désormais des photos et des idées d’itinéraires par les lecteurs. Le Guide Vert de Michelin est dédié aux voyageurs qui parcourent le pays avec leur véhicule.

Enfin, les guides Cartoville proposent de découvrir les villes avec des plans détaillés par quartiers.

Lonely Planet - Copenhague

Voir le guide sur Amazon à 9,99 €

Guide du Routard - Copenhague

Voir le guide sur Amazon à 9,90 €

Guide Vert - Danemark

Voir le guide sur Amazon à 16,90 €

Cartoville - Copenhague

Voir le guide sur Amazon à 8,95 €

Révisez votre anglais et votre danois !

Il existe plusieurs cahiers d’exercices Bled pour apprendre les langues étrangères. Nous utilisons celui d’espagnol et le trouvons tout à fait approprié pour les adultes. Nous avons également acheté celui d’italien, qui regroupe les niveaux 5ème à la 3ème en un seul cahier.

Si vous recherchez quelque chose de plus poussé, Assimil est une méthode d’auto-apprentissage incontournable. Les fichiers audio des leçons sont disponibles en option et permettent d’améliorer sa prononciation. J’ai travaillé mon roumain avec la collection « Sans peine » et je la recommande vivement.

Vous trouvez dommage de parler anglais au Danemark et aimeriez dire quelques mots de danois ? Les guides de poche Assimil proposent l’essentiel du vocabulaire pour se faire comprendre au quotidien.

Vous trouvez les livres ringards et préférez un apprentissage avec les nouvelles technologies ? Optez pour les sites Internet et applis mobile Babbel et Duolingo !

Vous avez beau essayer mais vous n’arrivez pas à aligner trois mots ?! Plus besoin de parler avec Le Routard et son guide illustré G’Palémo ! Il vous suffit de montrer des dessins, regroupés en cinq thématiques du quotidien.

Enfin, le Lonely Planet a mis en ligne un guide numérique gratuit qui comprend tous les mots utiles en voyage lorsqu’on est en situation de handicap, traduits en 35 langues ! Vous pouvez télécharger le guide sur ce lien (pdf, 2 Mo).

A présent, à vous de jouer !

Cahier Bled - Anglais 6ème

Voir le livre sur Amazon à 4,95 €

Méthode Assimil - Anglais

Voir le livre sur Amazon à 26,90 €

Assimil - Danois de poche

Voir le livre sur Amazon à 9,00 €

Guide du Routard - G'Palémo

Voir le livre sur Amazon à 5,00 €

Notre blog Handilol fait partie du programme Partenaire Amazon. Cela signifie que si vous effectuez un achat sur Amazon après avoir cliqué sur l'un de nos liens d'affiliation, il se peut que nous percevions une petite commission, sans que cela ne vous coûte plus cher. C'est un moyen simple de nous soutenir pour vous proposer toujours plus de contenu gratuit : merci par avance !

Épingler sur Pinterest

Attendez ! Ne partez pas encore !

Ce guide de voyage vous a plu ? Merci de soutenir notre travail !

  • Aidez-nous à compléter notre guide et à le mettre à jour pour qu'il aide d'autres lecteurs à mobilité réduite, en nous partageant par mail toute information utile.
  • Donnez une note sur 5 au guide en cliquant sur les étoiles ci-dessus ;
  • Partagez-le sur les réseaux sociaux ou envoyez-le par mail ;
  • Réservez votre prochain hébergement via nos liens Booking ;
  • Faites un don à notre association, y compris un euro symbolique !
  • Faites vos achats sur Internet avec l'extension Prizle et les commissions des sites marchands seront reversées à notre association sous forme de don, sans que cela ne vous coûte 1 centime !

Merci pour votre précieux soutien, nous avons besoin de vous pour continuer à promouvoir le tourisme accessible PMR !

Rudy et Julien 🙂🙂