La ville d’Amiens a pour volonté d’être une ville inclusive pour tous. L’équipe municipale qui a élaboré le pacte pour le bien vivre à Amiens 2020-2026 a souhaité que l’accessibilité soit prise en compte dans l’ensemble des politiques menées par la commune : social, transports, habitat, santé, culture, sport ou encore tourisme. Ainsi, Amiens est la première ville de France a avoir été labellisée Destination pour tous médaille d’or !

Pour aller encore plus loin dans cette démarche, les équipes de la ville ont créé l’événement « Les Inclusives », dont la première édition s’est déroulée du 17 au 21 septembre 2021. Cette année, la thématique mise à l’honneur était le tourisme et il nous a été proposé que Handilol soit le parrain de l’événement ! Cela nous a touchés et nous avons accepté avec plaisir de participer aux différents ateliers qui se sont déroulés durant ces journées. En voici un petit aperçu dans cet article détaillé !

Note : par souci de transparence, nous vous informons que cet article n’est pas sponsorisé. L’événement Les Inclusives a été particulièrement riche et c’est pourquoi nous avons décidé de rédiger ce compte-rendu, afin de vous partager nos différentes expériences et de vous donner envie de participer aux prochaines éditions ! Nous espérons également que cela inspirera d’autres villes françaises pour organiser leurs propres journées accessibilité.

Affiche de l'événement les inclusives à Amiens. Journées de l'accessibilité 2021.

1. Concert sur plaque vibrante et cocktail signé en langue des signes française (LSF)

Le lancement des Inclusives 2021 s’est déroulé à la Maison de la Culture d’Amiens, en plein centre-ville.

En arrivant, nous avons été immédiatement attirés par une drôle de plaque en plastique jaune et bleu fluo, disposée sur une marche de trottoir.

Il s’agissait en fait de CAU-mobility, un cheminement d’accessibilité universelle qui permet l’accessibilité, le guidage et l’autonomie pour tout type de public : personnes en fauteuil roulant et mal marchantes, personnes non et malvoyantes, personnes avec des difficultés d’orientation (handicap mental ou troubles cognitifs), et plus largement les personnes avec valise ou poussette, les personnes âgées…

CAU-mobility a de multiples usages et permet de rendre accessibles des terrains accidentés lors d’événements éphémères (manifestations culturelles, sportives, événements privés…) ou dans l’espace urbain : obstacles au niveau de la voirie (zones de travaux), sites touristiques, chemins, parcs, plages…

Ce dispositif est souple, amovible, pérenne, sécurisé et simple à installer, à la manière de deux pièces de puzzle que l’on emboîte ensemble. Son concepteur, Rui Pereira, est lyonnais comme nous. Pour la petite histoire, il a fallu que nous venions à Amiens pour le rencontrer : il n’est jamais trop tard !

Rudy roule sur le tapis de cheminement pmr CAU-mobility, devant le parvis de la maison de la culture d'Amiens
Gros plan sur le tapis de cheminement pmr CAU-mobility

Après avoir traversé le parvis de la Maison de la Culture d’Amiens et salué l’équipe municipale présente sur les lieux, place à notre premier atelier de sensibilisation au handicap : un concert sur plancher vibrant.

Première bonne surprise : le plancher est surélevé et muni d’une rampe d’accès, ce qui permet à Rudy de monter dessus facilement avec son fauteuil roulant électrique. L’animateur de l’atelier nous remet des casques anti-bruit que nous posons sur nos oreilles afin de ne plus entendre les sons autour de nous.

Nous nous concentrons sur le violoncelliste qui joue à quelques mètres en face de nous. Nous ne percevons pas la musique de son instrument. En revanche, nos corps sont immédiatement traversés par des vibrations, notamment au niveau de l’abdomen. Notre coeur bat plus fort, comme entraîné par cette mélodie qui ne parvient pourtant pas jusqu’à nos oreilles. Contrairement à moi, Rudy ne se tient pas debout sur le plancher vibrant puisqu’il est en fauteuil roulant. On pourrait donc penser qu’il ne ressent pas autant les vibrations, ce qui n’est pas le cas. Toutefois, pour une immersion plus importante, il enlève ses pieds des repose-pieds du fauteuil et les pose sur le plancher. Cela lui permet d’amplifier les sensations.

Conçu en 2016 par deux membres de l’association La Miette et de Amacc Access’ Festival à Lyon et Villeurbanne (oui, c’est encore chez nous ! lol), le plancher vibrant permet aux personnes non et mal entendantes de ressentir les vibrations produites par les sons et qui viennent du sol. De plus en plus de salles de concerts commencent à s’équiper, ce qui permet à tous de profiter des plaisirs de la danse. Après notre test, nous imaginons mieux à quel point ce dispositif doit procurer des sensations incroyables aux personnes concernées !

Plancher vibrant à destination des personnes avec un handicap auditif. Rudy teste le dispositif pendant un concert de violoncelle.

Il est encore tôt (environ 10h du matin) et nous ne serions pas contre un chocolat chaud et une viennoiserie ! Ca tombe bien, nous avons repéré un stand qui en sert en sortant de la salle de concert. Sauf que nous nous trouvons à l’événement Les Inclusives et ici, les choses ne se passent pas tout à fait comme d’habitude !

Aujourd’hui, les commandes se font en langue des signes françaises (LSF pour les intimes) et il nous faut vite apprendre quelques mots car nous n’en avons aucune notion. Heureusement pour nous, les organisateurs ont tout prévu. Un animateur nous remet un petit livret avec quelques mots de base comme « bonjour », « merci », « je veux », s’il-vous-plaît » ainsi que les fameux « croissant » et « chocolat »…

Après quelques répétitions entre nous, nous voici prêts à passer commande ! Ce n’est pas facile pour Rudy qui a des difficultés motrices dans les membres supérieurs… Mais le personnel au comptoir fait preuve de patience et de bienveillance, et nous voilà bientôt récompensés par nos précieux breuvages et viennoiseries !

Cet atelier était proposé par Ethik Connection, une agence qui fait partie du même groupe que le célèbre restaurant « Dans le noir » à Paris.

Les inclusives à Amiens édition 2021. Rudy est dans un bar. Il regarde un tableau explicatif pour savoir comment passer une commande en langue des signes française.
Les inclusives à Amiens édition 2021. Gros plan sur un dépliant qui explique comment passer une commande dans un bar en langue des signes française

2. Vol adapté en planeur avec l’engin de levage Handrea

De retour sur le parvis de la Maison de la Culture d’Amiens, nous passons devant un planeur biplace. C’est assez surprenant de voir un petit avion en plein centre-ville mais il y a une bonne raison à cela ! Cet engin volant appartient à l’Aéroclub Picardie Amiens Métropole.

Situé à l’aérodrome de Glisy en périphérie d’Amiens, ce club propose toute l’année des baptèmes de l’air et des initiations au pilotage accessibles aux personnes à mobilité réduite. Ces activités aériennes sont également praticables lors des événements Handivol et 20 000 lieux dans les airs.

Les personnes paraplégiques peuvent piloter grâce à un ULM équipé d’un malonnier (commande de vol actionnée par les mains et non les pieds) et d’un parachute de secours.

Pour monter à bord, le système de levage Handrea permet le transfert depuis un fauteuil roulant jusque dans l’avion, sur le même principe qu’un lève-personne. Vous pouvez voir Handrea en photo ci-dessous et en vidéo dans notre Facebook live réalisé avec Jean-François, l’un des membres du club qui nous a gentiment fait une démonstration.

Nous n’avons pas testé personnellement le système de levage mais comme vous pouvez vous en douter, nous avons été enchantés qu’un tel dispositif existe !

Activité adaptée PMR Handivol à Amiens avec Aeroclub Picardie Amiens Metropole. L'engin de levage Handrea permet de faire un transfert depuis un fauteuil roulant jusqu'à l'avion
Activité adaptée PMR Handivol à Amiens avec Aeroclub Picardie Amiens Metropole. L'engin de levage Handrea permet de faire un transfert depuis un fauteuil roulant jusqu'à l'avion

3. Visites virtuelles et escape game inclusif

Après notre brunch du dimanche midi, c’est à l’Espace Dewailly que nous avons participé à de nouveaux ateliers dans le cadre des Inclusives.

Si vous passez à côté lors de votre séjour à Amiens, ne manquez pas de faire un tour à l’intérieur ! L’Espace Dewailly est accessible de plain-pied depuis la rue et un ascenseur rejoint le premier étage. C’est là que vous trouverez un joli cloître, ainsi que deux toilettes adaptés PMR : bon à savoir si vous avez besoin de faire une pause !

Les inclusives à Amiens édition 2021. Façade de l'espace Dewailly devant lequel ont eu lieu des ateliers de travail sur la mise en accessibilité des Hortillonnages d'Amiens.
Les inclusives à Amiens édition 2021. Rudy sur son fauteuil roulant électrique à l'intérieur du cloître Dewailly.

C’est dans ce même cloître que nous avons testé des visites virtuelles.

En effet, les casques de réalité virtuelle sont aujourd’hui un bon moyen pour rendre accessibles des lieux dans lesquels on ne peut pas se rendre physiquement. La ville d’Amiens a donc choisi 3 lieux culturels qui ne sont pas accessibles lorsqu’on est à mobilité réduite ou en fauteuil roulant : l’Hôtel de Ville, le Moulin Passe-Avant et le Beffroi.

Afin de rendre ces visites accessibles au plus grand nombre, chacune était disponible en 3 versions, que vous pouvez retrouver sur le site de la Métropole d’Amiens :

  • Français simplifié
  • Audiodescription
  • Langue des signes française (LSF)

Nous sommes vraiment fans de ce concept qui tend à se développer, à l’image du Rocher Saint-Michel d’Aiguilhe au Puy-en-Velay (Haute-Loire), ou encore de la Maison Anne Frank à Amsterdam.

Les inclusives à Amiens édition 2021. Rudy visite un monument dans lequel il ne peut pas aller physiquement avec son fauteuil roulant grâce à un casque de réalité virtuelle.
Les inclusives à Amiens édition 2021.Panneau d'affichage avec plusieurs flashcodes à scanner pour choisir la visite virtuelle que l'on souhaite réaliser.

Vous le savez si vous nous suivez régulièrement, nous adorons les escape game, à tel point que nous vous partageons nos bonnes trouvailles en France et à l’étranger dans une série d’articles « escape game accessibles PMR« ! Le dernier auquel nous avons joué commence à dater car il remonte à notre séjour à Marrakech en février 2020. Aussi, nous avions hâte de tester l’escape game inclusif proposé par l’équipe des Inclusives !

Intitulé « Mystère à la Cathédrale », cette enquête immersive nous a entraîné au coeur du Moyen-Age. Tout a été soigneusement réfléchi pour que les personnes en situation de handicap profitent pleinement du jeu. Parmi les dispositifs mis en place : du braille, des flashcodes ou encore un « penfriend » ou « PennyTalk ».

C’est quoi un « penfriend » ?! Il s’agit d’un ingénieux stylo lecteur d’étiquettes à destination des personnes avec une déficience visuelle, que vous pouvez voir en photo ci-dessous. Concrètement, les personnes qui ont réalisé l’escape game ont associé des enregistrements vocaux à des étiquettes auto-adhésives, posées sur les indices. Pour lire les messages, les joueurs non ou malvoyants devaient donc placer le stylo parlant sur les étiquettes afin de déclencher la lecture. Astucieux, n’est-ce pas ?

Et si vous vous posez la question : oui, nous sommes sortis vivants de l’escape game dans les temps ! Heureusement pour nous, nous avons joué en équipe avec d’autres personnes, sinon nous n’aurions peut-être pas résolu toutes les énigmes !

Les inclusives à Amiens édition 2021. Rudy scanne un flashcode pour collecter des indices pendant un escape game inclusif adapté aux personnes en situation de handicap.
Les inclusives à Amiens édition 2021. Gros plan sur un penfriend, un stylo lecteur d'étiquettes parlant qui sert à collecter des indices pendant un escape game inclusif adapté aux personnes en situation de handicap.

4. Sensibilisation de collégiens au handicap

Après avoir participé à différents ateliers pendant les premières journées des Inclusives, nous avons inversé les rôles en début de semaine. En effet, c’est dans un collège d’Amiens que nous avions rendez-vous le lundi pour faire participer des élèves en classe de 5ème à des ateliers de sensibilisation au handicap.

Nous avons commencé par une session de basket fauteuil, pendant laquelle les élèves ont appris à se servir d’un fauteuil roulant actif pour se déplacer. Ils ont rapidement pris leurs marques et cela se voyait qu’ils prenaient du plaisir à jouer ensemble lorsqu’ils échangeaient des passes et qu’ils tentaient de marquer des paniers. Si un élève en fauteuil roulant devait intégrer ces classes par la suite, nul doute qu’il serait entouré d’élèves plus compréhensifs et bienveillants à son égard !

Nous avons poursuivi par des interventions auprès d’élèves directement dans leur classe, en compagnie de Alain Moire de l’association montpelliéraine Différent comme tout le monde. Les élèves pouvaient nous poser toutes les questions qu’ils souhaitaient sur le handicap. C’était d’autant plus intéressant pour eux qu’ils avaient comme interlocuteurs deux personnes en fauteuil roulant avec des besoins différents (Alain est en fauteuil roulant manuel et contrairement à Rudy, il a l’usage de ses membres supérieurs). Moi-même, je pouvais leur expliquer mon rôle en tant qu’aidant familial.

Nous avons énormément apprécié ces moments d’échanges avec les élèves qui sont repartis avec un regard nouveau sur le handicap, et parfois même envieux : « La chance, vous êtes blogueurs voyage ! » lol

Les inclusives à Amiens édition 2021. Sensibilisation au handicap dans un collège avec une initiation au basket fauteuil.

5. Atelier de mise en accessibilité des Hortillonnages

Les Hortillonnages sont un site emblématique d’Amiens. Ces jardins flottants traversés par des canaux ne sont malheureusement pas accessibles aux personnes en fauteuil roulant. Pour cela, il faudrait concevoir une barque accessible PMR, sur laquelle les personnes en fauteuil roulant pourraient se transférer directement depuis l’embarcadère.

La Métropole d’Amiens réfléchit sérieusement à la question de la mise en accessibilité des Hortillonnages et c’est pourquoi plusieurs ateliers de réflexion ont été organisés dans le cadre des Inclusives.

Nous avons participé à deux d’entre eux pour brainstormer sur le sujet et proposer nos idées. Bien sûr, nous avons tout de suite pensé à Venise et à sa gondole Gondolas 4 All rendue accessible grâce à une plateforme élévatrice, ou encore aux croisières accessibles à Amsterdam avec la compagnie Blue Boat. Des lecteurs nous ont également parlé du projet de barque accessible PMR sur le Canal d’Orléans et de la barque existante au parc Terra Botanica à Angers.

Les exemples ne manquent pas et nous sommes certains que la ville d’Amiens inaugurera prochainement sa propre barque adaptée aux utilisateurs de fauteuil roulant ! Nous serons ravis de revenir à Amiens pour la tester !   

Idées de visites en fauteuil roulant à Amiens. Embarcadère des hortillonnages.
Les inclusives à Amiens édition 2021. Rudy en fauteuil roulant devant une barque des Hortillonnages qui n'est pas encore accessible aux personnes à mobilité réduite.
Les inclusives à Amiens édition 2021. Rudy montre une feuille de travail sur laquelle il a écrit en groupe ses idées pour rendre le site des Hortillonnages accessible aux personnes en situation de handicap.

6. Bilan de l’événement les Inclusives d’Amiens 2021

Rien que d’écrire cet article, c’est fou de repenser à tout ce que nous avons fait pendant ces journées de l’accessibilité et de l’inclusion amiénoises ! La programmation a été riche et nous regrettons même de ne pas avoir pu participer à tout ce que nous avions prévu… Ce compte-rendu est principalement axé sur le handicap moteur puisque c’est la raison d’être d’Handilol, mais tous les handicaps étaient représentés, à l’image du village de la culture sourde qui s’est tenu le samedi et du salon de l’autisme avec une conférence du génialissime Josef Schovanec.

En tant que parrains de cette première édition des Inclusives axée sur le tourisme, nous adressons nos félicitations sincères à la ville d’Amiens pour son engagement et sa volonté d’aller encore plus loin. Nous avons rarement vu une ville aussi impliquée pour l’accessibilité universelle et nous espérons que d’autres villes françaises prendront exemple.

Cela nous a fait chaud au coeur comme nous l’avons dit en clôture de l’événement, en présence des officiels et d’un public également conquis. Tous étaient convaincus de la nécessité d’une deuxième édition l’année prochaine. Ca tombe bien, les équipes de la Métropole planchent justement sur le sujet, et nous comptons sur vous pour venir en septembre prochain !

Les inclusives à Amiens édition 2021. Réunion de clôture de l'événement.
Julien et Rudy du blog voyage PMR Handilol boivent un cocktail à la fraise dans un bar à Amiens, sur la place de l'hôtel de Ville

Nous espérons que cet article vous a plu ! Que vous soyez un(e) citoyen(ne) désireux(se) de faire évoluer sa ville sur les questions d’accessibilité ou que vous travailliez dans une collectivité, n’hésitez pas à le partager aux équipes concernées. Cela pourrait donner des idées !

Retrouvez l’intégralité de nos photos des Inclusives 2021 et nos stories de l’événement sur notre compte Instagram Handilol.

Et pour préparer votre séjour, n’oubliez pas de consulter notre guide de voyage PMR d’Amiens ! Bons préparatifs 🙂

Épingler sur Pinterest

Les inclusives à Amiens. Journées de l'accessibilité 2021. Rudy fait la visite d'un monument où il ne peut pas aller avec son fauteuil roulant grâce à un casque de réalité virtuelle. Epingle Pinterest

4.6/5 - (10 votes)

Cet article vous a plu ? Merci de nous soutenir !

  • Donnez une note sur 5 à l'article en cliquant sur les étoiles ci-dessus ;
  • Partagez-le sur les réseaux sociaux ou envoyez-le par mail ;
  • Faites un don à notre association, y compris un euro symbolique !
  • Faites vos achats en ligne avec PRIZLE pour qu'une partie du montant de vos achats soit reversée sous forme de don à Handilol !
  • Réservez votre prochain hébergement via nos liens Booking ;
  • Faites un achat futur via l’un de nos partenaires : Amazon, Garé comme une merdeMobee TravelTous ErgoWheeliz.

Merci pour votre précieux soutien, nous avons besoin de vous pour continuer à promouvoir le tourisme accessible PMR !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *